Historique

Nicklaus le Nickel qui est-ce?

Nicklaus le Nickel est un gnome malicieux. Il est le gardien de la mine du Brézouard et maître de la Fonderie. Depuis plusieurs siècles, il arpente les profondeurs de la Terre et, depuis peu, les galeries creusées par la main de l’Homme. Il doit protéger ses richesses de l’avarice de ces cupides humains. Pour cela, il utilise de nombreuses ruses afin de les abuser et pour éviter qu’ils dérobent le précieux métal du sein de Mère Nature.

Mais plus le temps passe et plus il se morfond, seul et abandonné dans les entrailles de la mine. Les hommes, de moins en moins intéressés par ses richesses, préfèrent utiliser des rectangles souples et gravés de chiffres qui sentent mauvais et qui s’envolent au moindre coup de vent.

Afin de se distraire et de voir ce que mijotent les hommes, il lui arrive parfois de se promener à travers cette magnifique vallée dont il connaît tous les recoins. Les grottes et les anfractuosités sont autant de lieux pour se dissimuler à la vue des hommes. Or, ils ont bien changé. Ils semblent être devenus aveugles car aucun adulte, et même certains enfants, ne le voient plus. Est-il destiné à disparaître, comme les créatures du monde des rêves – fées, licornes et autres lutins – ou les créatures des cauchemars – trolls, gobelins et autres ogres -, à jamais oubliées des humains?

Toutefois, en passant par le Creux d’Argent, il découvrit une troupe d’aventuriers se préparant pour une expédition. Intrigué il décida de les suivre à travers sa belle vallée. Il perçut au loin une grande animation: un groupe de chevaliers semblant engagés dans une croisade, un marché comme au temps jadis, de belles damoiselles et leurs galants fascinés par des tables de jeu, des enfants grimés en orcs et en elfes jouant avec un ballon. Il en conclut que les humains, parvenus à un niveau technologique plus avancé, n’avaient plus besoin des créatures magiques comme lui !

Les aventuriers qu’il suivait hissèrent alors la bannière de Nicklaus au dessus de leur tête! En fin de compte, les hommes n’avaient pas perdu leur imagination et Le Nickel n’allait pas mourir. Mais le voilà bien désemparé au milieu de tant d’armures chatoyantes et de beaux atours.  Lui qui est en guenilles, de quoi a-t-il l’air ainsi vêtu? Laurent D.

Aller à la barre d’outils